INCLUSION SOCIALE : LA DAHW MAGNIFIE L'ENGAGEMENT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE L'ARRONDISSEMENT DE RAO...

INCLUSION SOCIALE : LA DAHW MAGNIFIE L'ENGAGEMENT DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE L'ARRONDISSEMENT DE RAO..

La salle de délibération de la Commune de Gandon a abrité durant trois jours (du 17 au 19 Mai 2022), l'atelier de lancement du Programme Amélioration de la Santé et du Bien-Etre ( PASBE) des populations vulnérables des communes de l’Arrondissement de Rao pour le renforcement de la résilience communautaire.
Une rencontre qui constitue le suivi du programme "Pomotion des Droits, Participation et Accès des Personnes handicapées et de la lèpre aux Services de Santé », qui a été mis en œuvre dans 5 collectivités pilotes (Gandon, Dangalma, Sokone, Kébemer, Ndiafatte) et financé par l’organisation allemande DAHW. Les parties prenantes ont magnifié la tenue de cet important et intéressant atelier qui va à coup sûr va améliorer la santé et le bien être des populations vulnérables des communes de Gandon, Ndiebéne Gandiol, Fass et Mpal.
Amith Fall , président du Collectif des Délégués de quartier de Mpal s'est réjoui d'une telle initiative.
Pour lui , il s'agissait de
" voir comment améliorer les conditions de vie des handicapés dans l'arrondissement de Rao , avec l'appui et l'accompagnement de l'association allemande de lutte contre la Lèpre et la Tuberculose."
Il a par la suite magnifié la participation de tous .
Toutefois, il pense déjà à la mise en place d'un plan d'action élaboré, avec toutes les collectivités locales.
Quant à Pape Amadou Diagne , président de l'Association sénégalaise de lutte contre la Lèpre et les Maladies tropicales négligées (Ascl/Mtn) , il estime que le lancement du projet de la santé et du bien-être des populations vulnérables participe à la résilience communautaire .
À l'en croire, celui-ci va permettre de faire le point de la situation des personnes handicapées dans l'arrondissement de Rao, avec le soutien et l'encadrement technique du Service régional de l'Action sociale(Sras) de Saint-Louis .
Qualifiant le projet de "très dynamique et pertinent " avant de donner rendez-vous pour bientôt, pour continuer la réflexion.
Pour Madame Arame Top SENE, directrice générale ale de l'Action Sociale (Sras), " cet atelier de lancement du PASBE de trois jours , avec des activités intercommunales aura des impacts et résultats qui seront dupliqués dans d'autres communes .
" Nous sommes venus renforcer le portage des interventions " a déclaré Madame Arame Top SENE .
"Cet engagement sera matérialisé par la mise en place d'un comité intercommunal, ou un comité de pilotage technique sur lequel , nous allons definir des missions.
Nous allons tout mettre à profit afin que chacun apporte sa touche .Quand on parle d'intercommunalité , on fait allusion aux besoins , à la synergie des ressources , pour qu'elle soit matérialisée par la prise en charge des personnes handicapées " a révélé le Président de la DAHW /Sénégal qui , signale " la prise en compte de la dynamique de RSE necessaire "
Mieux , il a révélé que le DAHW va accompagner le programme , permettant aux collectivités territoriales d'avoir une
" base données " pour savoir niveau des différentes localités, voir les retombées de ses différentes activités, voir comment les mettre en oeuvre pour les collectivités locales qui n'ont pas encore l'opportunité d'en bénéficier, pour pouvoir mener des interventions. "a t-elle précisé.
Satisfait de la tenue de cet atelier qui vient lancer la PASBE , Mahamath CISSÉ , Président de l'Association allemande de Lutte contre la Lèpre et la Tuberculose (DAHW)/Sénégal s'est réjoui de l'engagement ferme des collectivités territoriales, à soutenir ce programme , les besoins auquels sont confrontées les populations vulnérables.
En attendant , le programme qui ambitionne de " promouvoir l'inclusion du handicap dans les politiques publiques " devra être facilité par la large participation de l'ensemble des acteurs.

Commentaires

Publier un commentaire