L’AS DOUANES RECRUTE LE PIVOT ÉGYPTIEN HASSAN ATTIA POUR LA BAL.

L’AS Douanes, représentant du Sénégal à la Basketball Africa League (BAL), a frappé un grand coup en recrutant le pivot Hassan Attia.
Du haut de ses 2m08, l’Egyptien de 27 ans vient renforcer le secteur intérieur des gabelous pour cette compétition qui se déroulera à Kigali au mois de Mai.
Hassan Attia a disputé la coupe du monde U17 avec la sélection Egyptienne en 2010, avant de rejoindre le Colby Community College. En 2016, il est devenu sociétaire de l’Université de Hartford à West Hartford (Hawks) où il s’est fait remarqué de par ses bonnes prestations.
Son profil intéressait les dirigeants de la douane qui ont sauté sur l’occasion pour le décrocher et se renforcer avec un poste 5.
L’équipe de la Douane va entamer ce mardi sa préparation au Centre de Diambars, à Saly Portudal, Repré­sentant sénégalais dans cette compétition organisée par la Nba en collaboration avec la Fiba, le club sénégalais sera dans une sorte de «bulle» jusqu’à la date de son départ pour le Rwanda. " Il n’y aura pas de contact extérieur. Tous les joueurs seront sur place et y resteront jusqu’à la date de de départ», a confié l’entraîneur de l’As Douanes, Mamadou Guèye «Pabi». Un rassemblement qui devrait concerner un effectif de 16 joueurs. En plus du pivot égyptien, 03 autres recrues vont renforcer le groupe.Deux parmi eux, sont attendus le 27 avril à Diambars.
Il y a aussi le meilleur joueur libyen du championnat arabe». Concernant les deux autres, «il y a Pape Modou Mbaye, un Sénégalais qui était au Real Madrid, en Belgique… A cause de la situation sanitaire, il est revenu au Sénégal, après un tour en Tunisie.
Les 12 équipes seront réparties en 3 groupes de 4. Pendant la phase de poules, chaque équipe affrontera, à une reprise, les trois autres équipes de son groupe. Les huit meilleures équipes de la phase de poules se qualifieront pour les phases finales qui se joueront à élimination directe (quarts de finale, demi-finales et finale).
BAYE DIAGNE

Commentaires

Publier un commentaire