POUR UNE AGRICULTURE IRRIGUÉE RÉSILIENTE ET PERFORMANTE, LE PROJET PARIIS MET EN PLACE UNE PLATEFORME MULTIACTEURS SERVANT DE CADRE D'ÉCHANGES POUR TOUS LES ACTEURS..

Dans le cadre du projet d'appui régional à l'initiative pour l'irrigation au Sahel ( PARIIS ) qui regroupe les 06 pays du Sahel , il a été procédé ce Mardi 13 octobre 2020 à l'installation de la plateforme multiacteurs sur la gestion des connaissances sur l'irrigation de Saint louis par le gouverneur adjoint chargé des affaires administratives Mme Fatoumata Makhtar Fall Faye . C'était en présence des différents acteurs évoluant dans le secteur de l'irrigation.
Une plateforme multiacteurs qui sera un espace de d'échanges , de dialogue et de concertation entre les différentes parties prenantes
Le projet PARIIS qui a comme partenaire de mise en oeuvre la Saed est financé à hauteur de 16 milliards de frs cfa par la banque mondiale 89% , l'état du Sénégal 7% et les bénéficiaires qui ont contribué à hauteur de 4% .
Il aura une durée de 06 ans , et va se terminer en 2024.
Selon Aly Sané Niang coordonnateur du projet PARIIS , pour la durabilité des installations, il faut pas se contenter des aspects technologiques (technologie d'irrigation), mais il faut des acteurs capables de développer les systèmes d'irrigation performants , mais aussi les mettre en œuvre et les rendre durables.
" Une plateforme multiacteurs mise en place pour fédérer les actions , et servir de cadre d'échanges, de concertation de tous les acteurs concernés par l'irrigation au niveau de la région. Au cours de la mise en œuvre, des orientations seront données par les différentes parties prenantes pour déceler les problèmes, et ensuite proposer des solutions pour qu'à la fin les meilleures pratiques soient retenues , c'est à dire les solutions d'irrigation dans le cadre du PARIIS " a t'il ajouté. "
" Le sous secteur de l'irrigation a également des difficultés liées entre autres au financement et à la déficience d'utilisation de l'eau , d'où beaucoup d'aspects à revoir, à améliorer pour la durabilité des systèmes. À la fin , ce sont les acteurs qui vont identifier ses difficultés, pour ensuite proposer les meilleures solutions possibles " a conclu le coordonnateur du PARIIS.
Les zones d'intervention prioritaires (ZIP) concernées par le projet sont : la vallée du fleuve Sénégal (région Saint louis) , le sud du pays( la Casamance , kolda ) , le bassin arachidier, ( Fatick , Diourbel, Kaolack et Thiès ).
Le projet PARIIS placé sous la tutelle du ministère de l'agriculture et de l'équipement rural a pour objectif global de trouver des solutions d'irrigation pour une agriculture irriguée productive, durable, mais surtout rentable avec une création d'emplois et une sécurité alimentaire comme le thème phare du projet
" Ensemble pour une agriculture irriguée résiliente , porteuse d'un développement durable "
BAYE DIAGNE.

Commentaires

Publier un commentaire