L'OBSERVATEUR DE L ONLPL EQUIPE 8 LIEUX DE PRIVATION DES LIBERTÉS....

EN VISITE A SAINT-LOUIS, L'OBSERVATEUR DE L ONLPL (observatoire national des lieux de privation des libertés) EQUIPE 8 LIEUX DE PRIVATION DES LIBERTÉS...
L'observateur national des lieux de privation des libertés Josette Marceline Lopez accompagnée de son équipe d'observateurs a durant 4 jours (du 22 au 25 juin ) effectué une visite de terrain à Saint-Louis.
Une mission menée en partenariat avec le haut commissariat des droits de l'homme et Amnesty International Sénégal.
Coïncidant avec la levée de quelques mesures restrictives en cette période de pandémie de covid19,cette visite a pour but de dégager un plan d'action pour lutter contre la propagation de la maladie de covid19 dans les lieux de privation.
Pour celà , un important lot de produits d'hygiène( masques,savons ,gels hydro alcooliques, et affiches de sensibilisation ) a été offert aux 8 lieux de privation des libertés visités que sont 3 brigades de gendarmerie, 3 commissariats de police de Saint-Louis,Diama et Richard Toll, la maison d'arrêt et de correction de Saint-Louis et le centre de premier accueil pour mineurs de ndar Toute.
Une réponse à l'appel à la solidarité nationale lancé par le président de la République selon Josette Marceline Lopez, observateur de l ONLPL qui a fait face a la presse.Elle a également saisi l'occasion pour lancer un appel à tous les partenaires stratégiques,les institutions,et organisations de la société civile,ainsi que toutes les bonnes volontés désireuses de faire un geste à l'endroit des lieux de privation des libertés ou les pensionnaires sont déjà fortement éprouvés par le confinement total dont ils sont astreints ,bien que nécessaires pour couper la chaîne de transmission du virus de covid19 dans les prisons.
S'inscrivant en droite ligne des directives des autorités publiques qui ont suspendu provisoirement les visites dans les prisons,l observatoire national des lieux de privation des libertés a fait des avis et recommandations spécifiques aux ministères de la justice ,des forces armées ,de la santé ,et de l'intérieur pour que les communications des détenus soient gratuites afin de pallier l'interdiction des visites familiales, les peines soient aménagées , malgré les efforts consentis par le chef de l'état qui a gracié à cette période 2036 détenus.
Il y a aussi l'augmentation de la fréquence des dotations de produits d'hygiène pour mieux renforcer la protection sanitaire en milieu carcéral.
Dans ses activités pour le reste de l'année , l 'ONLPL a profité de la suspension des visites dans les lieux de privation des libertés pour dégager des stratégies, et redéfinir ses méthodes d'intervention,tout en mettant en avant les objectifs spécifiques avec des résultats très attendus.
L ONLPL va étendre ses actions et visites dans d'autres localités du pays.
BAYE DIAGNE.

Commentaires

Publier un commentaire